Microsystèmes fluidiques et électriques pour l'étude des sciences de la vie

Les dispositifs microfluidiques ont la bonne échelle pour réaliser des expériences électriques, photoniques ou plasmoniques sur des cellules individuelles, des tissus cellulaires, ou pour effectuer des essais biochimiques en parallèle. Ce thème est divisé en deux actions :

  1. Systèmes biomicrofuidiques
  2. Systèmes microfluidiques à base de gouttelettes

1. Systèmes biomicrofuidiques :

Le champ électrique induit des changements non seulement dans la membrane plasmique des cellules (électroporation), mais affecte également son contenu intracellulaire. Des dispositifs microfluidiques sont utilisés pour suivre ces effets en temps réel. Nous développons des dispositifs pour le traitement des cellules (cellules individuelles ou tissus cellulaires), ou pour la caractérisation des cellules et des composants cellulaires (membrane, contenu intracellulaire).
 

Biodispositifs pour la surveillance et le traitement des micro-algues
Microalgue

 

 

 

 

 

 

Biodispositif pour la détection de globules rouges:
micro fluidique globule rouge

Nous développons des dispositifs pour la détection mécanique et électrique de la rigidité des globules rouges. Des maladies génétiques comme la drépanocytose ou la sphérocytose, ou des maladies infectieuses comme le paludisme, affectent la rigidité des globules rouges. Les dispositifs microfluidiques, équipés d'électrodes de détection, sont capables de caractériser et de discriminer les différents niveaux de la maladie

 

 

 

 

Piégeage des cellules et traitement avec le champ électrique :
Piège à cellules

 Nous travaillons sur la fabrication et la conception de dispositifs microfluidiques jouant avec le champ électrique, afin de manipuler et/ou d'appliquer des traitements sur les cellules. L'électroporation des cellules, ou nanoporation, est étudiée sur une puce.  L'électroporation est également utilisée, pour la détection du contenu cellulaire ou du contenu organoïde

 

 

 

 

Bio-mimétisme des dispositifs microfluidiques :

Nous proposons des dispositifs microfluidiques capables de reproduire la structure et les fonctions de la rate, ou plus récemment de reproduire les fonctions du lobule du foie (organe sur puce). En outre, le groupe travaille sur l'intégration microfluidique de nanopores biologiques ou biomimétiques à l'état solide, pour la biodétection.

 

 

 

 

2. Systèmes microfluidiques à base de gouttelettes :

permet la production et la manipulation de microgouttelettes de fluides hautement monodispersées, chacun d'entre eux étant un microréacteur indépendant, permettant des essais (bio)chimiques hautement sensibles. Ces microsystèmes optofluidiques "numériques" peuvent être utilisés dans de nombreux domaines, notamment l'étude des membranes biologiques, la biodétection, la photosynthèse artificielle ou la nanophotonique.

Des microcapsules mésoporeuses pour l'administration intelligente de médicaments

Microsystèmes fluidiques et électriques pour l'étude des sciences de la vie